Oui les minorités sexuelles/ romantiques ont aussi des critères…-Marie.-

lgbt minorité

Bonjour à tout.e.s

Aujourd’hui j’aimerai vous faire part d’un certain comportement parfois agaçant d’une partie de la population envers les minorités sexuelles/ romantiques à toujours les hypersexualisés.

Ainsi dans mon cas, une minorité de gens (heureusement) ont tendance, lorsque ils savent mon orientation sexuelle, à me considérer plus que comme une lesbienne et non comme une personne.

De ce fait, j’ai eu plusieurs fois la suspicion que toute personne de sexe féminin et/ou de genre féminin serait devenue une conquête potentielle. Il m’est arrivé d’expliquer à des femmes que non, je ne tenterai pas de les séduire, merci bien. Ou à certain.e.s encore que non, si je rencontre une lesbienne je ne coucherai pas forcément avec.

Notez que mes préférences, sentiments, envies etc. passent à la trappe selon ces dites personnes puisque selon leurs raisonnements l’attraction physique est le plus important. Ce comportement n’est pas seulement réservé à mon cas évidemment, mais à l’ensemble des minorités sexuelles/ romantiques…

Autant vous dire que cet état d’esprit m’agace profondément : il suggère tout simplement que nous ne possédons ni la capacité de jugement, de choix ou d’aspiration romantique quel qu’il soit. Je pense qu’une partie de ces réactions soit dues à une méconnaissance et à des fantasmes que certain.e.s ont sur les lesbiennes, gay, bisexuel.les, pansexuel.les etc.

Devant ce genre de raisonnement, il y a deux attitudes qu’on peut adopter :

Soit la personne est maladroite et donc il faut lui démontrer que son attitude n’est pas appropriée en comparant les situations : par exemple, si j’ai ce genre de réflexion de la part d’une femme hétérosexuelle, je lui ferai remarquer qu’elle ne souhaite peut-être pas avoir des relations sexuelles avec toute la gente masculine malgré son orientation et que ce discernement est partagé par l’ensemble de la population humaine, bizarrement…. Et si je peux, je lui dispenserais un cours sur la différenciation entre orientation sexuelle/ romantique, histoire de lui prouver qu’il n’y a pas qu’une histoire de coucherie…

Par contre, si l’attitude de la personne est obtuse ou nous blesse d’une quelconque manière ne pas hésiter à l’envoyer sur les roses, car rien ne nous oblige à supporter ces réflexions.

Donc n’oubliez que des personnes avant d’être pansexuelle, bisexuelle, lesbienne, gay… sont avant tout des êtres humains et par conséquent nous sommes des individus complexes dans nos relations avec les autres. C’est ce qui fait notre richesse.

9 réflexions sur “Oui les minorités sexuelles/ romantiques ont aussi des critères…-Marie.-

  1. Arf ça m’a toujours outrée cette manière de décider à la place de l’autre de quelles sont ses attirances, sous prétexte de l’orientation sexuelle. Mes potes veulent toujours me présenter des « copines bi » comme s’il allait de soi qu’on allait immédiatement s’accoupler comme des membres d’une même espèce. Grosse gêne… (tiens, c’est drôle, on ne me propose jamais de me présenter des « copains bi » ^^)
    J’ai l’impression que pour toute « caractéristique » qui sort de la norme (statistique ou fantasmée) on va nous réduire uniquement à ça (on serait donc homo / handicapé.e / gros.se etc. avant d’être juste, euh, humain, et soi-même) et à toutes les idées reçues et généralisantes qui vont avec…
    Bref, merci de remettre les pendules à l’heure 🙂

    Aimé par 2 personnes

    • Merci à toi de l’avoir lu !^^
      Je suis bien d’accord que la société a toujours tendance à réduire les êtres humains selon les différences de chacun.e, histoire de vouloir les faire rentrer dans des cases préconçues même si ce raisonnement est totalement irrationnel.
      Bien souvent d’ailleurs, cette attitude est inconsciente et le plus difficile est de s’en rendre compte afin de se débarrasser des stéréotypes qu’on met toujours en évidence….
      Mais bon heureusement pour nous que la réalité est toute autre que ces cases étriquées 🙂

      J'aime

      • oui c’est automatique et humain de chercher à catégoriser et à faire des liens entre « membres » d’une même catégorie… enfin c’est pour ça qu’il faut des gens qui se rendent compte de l’automatisme, qui le décortiquent, qui le dénoncent, qui pensent plus loin 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. En plus les perles que les hétéros nous sortent parfois c’est tout un poème. Une fois j’ai eu le malheur de mentionner que je suis bi sur un site de rencontres et j’ai reçu des messages ne me parlant QUE de ça alors que j’avais vachement développé le reste (en mode « c’est pas un problème pour moi d’ailleurs j’ai des amis gays et je pense qu’on devrait pas rejeter les gens pour ça blablabla en tant que bi tu dois rencontrer deux fois plus de gens blablabla »).

    Nous on sortirait jamais ce genre de sottises aux hétéros…

    Aimé par 1 personne

  3. L’hypersexualisation des minorités sexuelles est trop présente, c’est incroyable. Même dans la culture cinématographique et littéraire! Je ne comprends pas d’où ça vient. Comme tu le dis, et je reprends tes mots: les minorités sexuelles ne sautent pas sur tout ce qui bouge. Pas plus que les hétéros en tout cas. J’ai une question un peu bête à te poser mais qui me taraude : Pourquoi séparer les mots « sexuelle » et « romantique » quand tu parles des minorités?

    Super article 🙂

    Aimé par 1 personne

    • coucou
      Merci!
      ta question n’est pas du tout bête : Je sais que qu’on a tendance englobé l’attraction sexuelle/romantique lorsque on parle de gay/hétéro/ lesbienne etc mais en fait chez certaines personnes leurs orientation sexuelle et orientation romantique peuvent être distinctes l’une de l’autre:
      par exemple une personne hétérosexuelle pourrait être attirée sexuellement par des personnes de genre/ sexe opposés mais leur attirance romantique pourra être pour les personnes personnes de même sexe/ genre. on peut dire que cette personne est hétérosexuelle mais homoromantique. et ce n’est qu’un exemple d’une longue liste.
      d’ailleurs n’oublions pas les personnes asexuelle qui est caractérisée par le fait qu’une personne ne ressente pas d’attirance sexuelle pour d’autres personnes (même si l’asexualité est un spectre large se déclinant selon plusieurs identités) mais peuvent avoir une attraction romantique; ou encoreles personnes Aromantique qui n’ont pas une attraction romantique pour les autres mais qui peuvent avoir une attraction sexuelle/ physique…
      En tout cas je suis contente que tu me poses la question et j’espère que mes explications sont claires ^^

      J'aime

      • Je comprends, ça fait sens. Je me perd un peu dans tout ça, il y a tellement de termes, c’est hallucinant! C’est cool justement, mais parfois je rencontre des termes que je ne comprends absolument pas ^^ En tout cas c’est pas bête de différencier les deux relations. Merci d’avoir pris le temps de répondre à la question =)

        Aimé par 1 personne

      • Oui c’est vrai qu’il y a beaucoup de terme- ce qui permet de libérer la parole et rendre visible des situations souvent rejetées ou oubliées-mais tu as raison c’est pas facile de se retrouver avec toute cette terminologie! 🙂
        C’est normal de poser des questions et c’est donc normal que je t’ai répondu !
        ^^

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s