Dysphorie (3) – Trucs, astuces et accessibilité- David

Je t’ai donc dépeint les affres de la dysphorie par lesquels je suis passé et ceux que je subi encore aujourd’hui.

Il est peut-être temps de te donner les outils qui m’ont permis de faire face lors des crises. Cependant, je tiens à apporter certaines précisions avant d’ouvrir la boîte à outils.

D’une part, toutes les personnes trans et/ou non-binaires ne ressentent pas de dysphorie mais cela n’invalide pas leur identité de genre pour autant.

D’autre part, les outils que je vais te donner sont uniquement ceux que j’ai moi-même expérimenté, ils te correspondront peut-être, ou non. Et il y en a d’autres.

Pour la poitrine, je te conseille d’éviter les bandes, elles ne sont bonnes ni pour la peau, ni pour le dos. A la place, tu peux utiliser un binder, il y en a de différents types : longs, courts, à scratches, à enfiler par la tête….

Personnellement, ayant une mobilité réduite au niveau des mains et étant dans un fauteuil, j’utilisais des longs à enfiler par la tête, plus faciles à mettre et à coincer dans le pantalon et ils ne remontent pas une fois assis.
Lors des jours où je ne le portais pas, comme je ne parvenais pas à enfiler les brassières de sport, je mettais des gros sweats et des t-shirts deux tailles au dessus pour cacher mon corps.

Pour le reste (autrement dit, l’entrejambe), il existe des prothèses de penis, certaines, uniquement pour remplir le caleçon (packers) , d’autres pour uriner debout (STP) et d’autres pour les rapports sexuels. Les plus perfectionnées font 3 en 1. Les utiliser ou non dépend de tes envies, tes besoins.

A noter que celles pour uriner debout ne sont pas très pratiques quand on est à mobilité réduite. Premièrement, il faut se tenir debout et ensuite, avoir assez de dextérité pour placer le réservoir correctement pour à la fois viser les toilettes et ne pas se tremper le pantalon. Mon utilisation est donc réduite à quelques essais infructueux avant de retourner à la position assise sur le trône.

En ce qui concerne les packers, il existe des sous vêtements conçus à cet effet avec une poche donc aucun problème.

Le plus croustillant, celles pour les rapports intimes. En général, elles tiennent avec un harnais très difficile voir impossible à enfiler quand on ne dispose pas de ses deux mains, mon expérience s’est donc arrêtée là.
Cependant, il semblerai que l’on puisse les maintenir avec les sous-vêtements dont je te parlais plus haut. Une piste peut-être ?

Si tu cherches des critiques de tous ces types de produits, je te conseille la chaîne de Chase Ross.

Reviews : http://www.youtube.com/playlist?list=PL7SgbxvTR7N4xy8UMBeWz_xLSQJjT4D3N

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s