Choisir nos chaussures en évitant de nous casser les pieds!-Marie-

Ceci peut devenir un véritable instrument de torture!

Dans quelques semaines ça sera la rentrée, et il faudra peut-être renouveler sa garde-robe y compris les chaussures.

Pour ces dernières, le shopping peut rapidement devenir un calvaire lorsqu’on a une démarche ou un pied un peu particulier. Enfant j’avais les magasins de chaussures en horreur car les essayages n’allaient jamais : entre celles qui te blessent dès que tu poses les pieds dedans ; celles avec lesquelles tu finis les pieds en sang à la fin de la journée. D’autres, comme les chaussures orthopédiques (que j’avais surnommées « chaussures de clown » pour leur design de toute beauté !)  sont encombrantes pour la marche, je ne risquais pas de me réconcilier avec nos chers souliers. Et quand j’avais trouvé la perle rare je l’usais jusqu’à la corde.

Pourtant avec le temps j’ai appris quelques trucs et astuces pour que ce passage obligatoire devienne le plus confortable possible :

Premièrement, c’est déjà d’essayer avant d’acheter : un conseil très simple certes, mais qui évite pas mal de déconvenues.  Surtout ne pas hésiter à faire 20 fois le tour de la boutique en dansant le moonwalk s’il le faut, afin de les tester convenablement. Si jamais on a le plus petit doute ne pas les prendre car croyez-moi une légère gêne peut vite dégénérer.

Deuxièmement,  privilégier les matières souples, plus malléables pour le pied, et n’hésitez pas à les prendre légèrement plus grandes afin que celui-ci ne soit pas comprimé.

Idéalement la chaussure devrait tenir la cheville afin d’éviter qu’elle se torde, cependant des ballerines peuvent suffire si elles sont élastiques et si on les porte quelques fois. S’il y a des talons, ils doivent être courts et larges, inutile de jouer les équilibristes quand on a la démarche chancelante ! D’ailleurs si le confort et la sécurité restent primordiaux, on peut trouver de jolies chaussures en choisissant des formats classiques comme des bottines qui vont avec beaucoup de tenues et restent faciles à mettre et à porter.

Une fois cette nouvelle paire achetée, ne pas hésiter à avoir dans son sac ces vieilles pompes pour éviter le moindre bobo, de préférence avant que la chair ne soit à vif.

Enfin il faut savoir que mettre le prix dans nos shoes n’empêche pas les mésaventures : parfois des bottes prises au marché seront plus agréables que certaines qu’y viennent de grandes marques et s’abiment tout autant selon mon expérience.

Bonnes courses !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s