Une vidéo, une question : Est-ce mentir de ne pas dévoiler le fait d’être trans ? – David

Je suis assidûment la chaîne Youtube de Chase Ross, un jeune homme canadien et trans qui aborde sa transition, la sexualité trans et plein d’autres sujets. Je ne vais pas ici te parler de sa chaîne de façon globale mais d’une vidéo en particulier qui m’a beaucoup fait réfléchir :

Je suis désolé par avance pour les personnes qui ne comprennent pas l’anglais et je vais résumer son propos. Il pose la question suivante : Est-ce mentir de ne pas dévoiler le fait d’être trans ?

Il donne l’exemple plus précis des applications de rencontre. Il explique avoir fait l’expérience de donner l’information dès la lecture de son profil sur une application et de le dire plus tard dans la conversation, sur une autre. Le constat est sans appel : la nature de l’échange change dès qu’il annonce à un potentiel partenaire qu’il est trans voir, cela met fin à la discussion. Et c’est un constat que j’ai pu faire moi-même, à la fois sur mon statut trans mais aussi et surtout dès que je glisse dans la conversation que je suis en fauteuil. Mais revenons à la vidéo, il donne son exemple personnel, une grande partie de sa vie tourne autour du fait d’être trans et ne pas le dire revient donc à en cacher une grande partie et s’il veut faire entrer une personne dans son intimité, elle doit connaître cette part de lui. De plus, cela permet de prévenir un possible partenaire sur ce qu’il doit s’attendre à voir sachant que Chase n’a pas les organes génitaux d’un homme cisgenre.

Chase explique que dans tous les cas, ne pas dévoiler son statut trans n’est ni un mensonge ni un mensonge par omission, c’est simplement un choix personnel. Certaines personnes trans font le choix de vivre leur transidentité discrètement et de pas le dire car celles-ci n’en ressentent pas le besoin parce qu’ elles considèrent qu’il s’agit du passé ou ne sont pas dans un contexte assez sûr et bienveillant pour en parler.

Il tente ensuite de donner le point de vue d’un homme cisgenre à qui une femme trans va confier sa transidentité après plusieurs rendez-vous et avoir l’impression qu’elle lui a menti ce qui va créer une réaction de peur et de possible violence. Ici encore, cette femme n’a pas menti. Il aborde aussi le sujet des personnes trans elles-mêmes qui ont l’impression de mentir en ne dévoilant pas cette partie de leur identité.

Je conclurai simplement avec deux points importants, à qui on le dit, quand et comment est un choix personnel qui doit être respecté. On peut le vivre entièrement à découvert comme Chase, ne le dire qu’aux personnes de confiance ou ne pas en parler, cela nous appartient et nous ne sommes pas « moins trans » si on le vit de façon privée. Ensuite, le critère à toujours prendre en compte si tu décides de le dire c’est la sécurité, et ceci vaut pour tous les coming-out, ne le dit pas à une personne à un endroit ou un moment où tu ne te sens pas totalement en sécurité.  

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s