Intersexes : A quand une reconnaissance officielle ?-Marie-

hommefemme-25

Ceci ne correspond pas à la réalité

Définition d’une personne intersexuée : personne dont la biologie ne correspond aux « standards » de mâles ou de femelles ; que ce soit au niveau de ses organes génitaux, ses chromosomes, et/ ou ses hormones.

Il y a quelques semaines eut lieu en cours de cassation le procès de Gaétan Schmitt : cette personne intersexuée a demandé d’être reconnu comme sexe neutre afin de se débarrasser du sexe masculin qui lui était attribué par ses parents ; en vain. La justice française après lui avoir octroyé le statut sexe neutre pendant quelques mois, s’est rapidement rétractée. (*)

Cette affaire rappelle à quel point le statut des personnes intersexes est précaire, voire inexistant en France.

Pourtant les intersexes connaissent depuis quelques années un intérêt avec la création d’associations. La biologiste Anne Fausto-sterling (*) a exposé que les humains ne pouvaient pas être de manière biologique séparées seulement en un sexe masculin et féminin. Elle estime la population des personnes intersexes à environ 1,7%  dans le monde soit 70 millions d’êtres humains.(**) Le philosophe Michel Foucault(***) publia les mémoires d’Herculine Barbin personne intersexe ayant vécue au XIXeme siècle : d’abord assignée fille à sa naissance par ses parents qui réussit à changer de sexe après une histoire amoureuse avec une femme et un examen médical ; cela ne l’empêcha pas de se suicider.

Même si les réalités historiques et scientifiques prouvant l’existence des intersex(e)s, la société continuent à nier tout bonnement leurs existences.

Pire : elles les obligent à rentrer dans les cases féminin ou masculin, cela à n’importe quel prix : c’est ainsi pour faire glisser les intersexes dans les cases, qu’on excise des clitoris, tranche les pénis, bref on mutile impunément (la plupart du temps des enfants) pour les appeler garçon ou fille malgré le fait que la France reçu un blâme de la part de l’ONU sur ces pratiques.

Et si ça leur coûte leur santé physique et psychologique eh bien tant pis, les ranger dans deux genres semble plus important que la santé, la liberté et l’intégrité de la personne.

Jusqu’à quand continuera-t-on à se mettre des œillères, quand continuera-t-on à renier, à torturer, mutiler les personnes afin de se rassurer sur la binarité des genres-et les stéréotypes allant avec ? Et si nous aimons les cases pourquoi ne pas en rajouter une au lieu de cocher celles qui existent avec le sang de ceux qui ne pourront jamais correspondre à ces genres ?

Quand préférons-nous reconnaître et privilégier l’individu plutôt que de s’accrocher à nos clichés ?

(*)http://www.liberation.fr/france/2017/05/04/la-cour-de-cassation-refuse-la-mention-sexe-neutre-pour-un-intersexe_1567241

(**) Biologiste américaine qui a notamment publié les cinq sexes

(***) il est très difficile de pouvoir estimer le nombre d’intersexué(e)s à cause de manque de données officielles : mais on pense qu’il s’agit entre 2% à 10% de la population humaine.

(****) Foucault Michel,  Herculine Barbin, dite Alexina B., Gallimard, 1978,P162

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s