Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croit trapéziste dans un cirque-Marie-

Le titre de ce livre annonce la couleur : un récit à humour décapant pour aborder le sujet du handicap et notamment le handicap avec le monde de l’entreprise.  L’auteure à qui l’on doit ce témoignage tout aussi juste qu’hilarant, est Charlotte de Vilmorin : cette jeune femme atteinte d’une maladie neuromusculaire mais avant tout, bloggeuse (*), entrepreneuse et écrivaine de 24 ans qui nous raconte les débuts de sa carrière dans la communication en fauteuil électrique. Elle suit une scolarité classique grâce à sa famille qui refuse de la mettre dans les établissements scolaires spécialisés, coûte que coûte, quitte à parfois l’inscrire dans une école catholique lorsque l’école publique refuse Charlotte.

Donc après une prépa et une école de commerce, Charlotte passe un entretien d’embauche pour une boite de pub : la femme qui lui fait passer l’entretien la reçoit dans des locaux inadaptés, bricolera une planche avec des caisses à vin en bois. La planche craquera sous le poids du fauteuil électrique, mais qu’importe : elle sera embauchée. Commence alors son début de carrière dans cette entreprise :

Charlotte partagera les joies d’être enfermée sur la terrasse lors de l’alerte à incendie, lui causant une grosse frayeur, fera partie d’une réunion précipitée d’amateur de Whiskey, se rendra à Londres en compagnie d’un sympathique collègue etc…

A côté de ces anecdotes cocasses, l’auteure nous livre aussi le quotidien d’une jeune femme enthousiaste mais parfois bloquée par les infrastructures mises en place : comme lorsqu’elle se retrouve piégée dans le RER A alors qu’elle voulait manger des macarons sur les Champs-Elysées, ou encore trimbaler par des chauffeurs peu sympathiques comme un sac de légumes.

Ces incidents lui feront prendre conscience, selon elle, que l’on n’est pas handicapé dans l’absolu mais dans des situations particulières lorsque l’on ne peut pas tirer une chaise ou grimper des marches.

Aujourd’hui entrepreneure dans l’âme, Charlotte a créé Wheeliz, premier site de location de voitures entre particuliers adaptées aux handicaps. Encore une belle réussite en ajoutant ce livre qui dépoussière ce sujet avec finesse, faisant du bien aux zygomatiques !

Charlotte De Vilmorin, « Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée elle me croit trapéziste dans un cirque », éd grasset, 2015, p208

(*) voici son blog : http://wheelcome.net/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s